Conseils pratiques tirés de l'ouvrage de Richard Prégent, 1990, La préparation d'un cours, pp.135-136

Moyens écrits
  • Un professeur peut utiliser un manuel ou un polycopié complet de trois façons différentes :
    • il peut le suivre page à page ;
    • il peut traiter uniquement des points importants ;
    • il peut couvrir le contenu d'une façon différente de celle utilisée dans le manuel.
  • Ne pas utiliser pendant des années un polycopié incomplet ; le remplacer assez rapidement par un polycopié complet ou par un manuel.
  • Eviter de recourir systématiquement aux photocopies, qui ne doivent constituer que des compléments occasionnels.
Moyens scripto-visuels
  • Travailler au tableau lisiblement et systématiquement, en prenant soin de conserver le contact visuel avec les étudiants.
  • La principale qualité des transparents/présentation est qu'ils favorisent la synthèse des messages du professeur ; il est donc inutile de les multiplier à outrance ou d'en faire une utilisation abusive.
  • Les projections de diapositives doivent être courtes ; à cause de l'obscurité exigée.
Moyens audio-visuels
  • Les moyens audio-visuels doivent absolument être intégrés à l'enseignement ; il faut donc les visionner avant de les présenter aux étudiants et expliquer à ces derniers ce qu'ils doivent regarder et ce qu'on attend d'eux à l'issue de la projection.
Moyens sonores
  • L'utilisation pédagogique des moyens sonores est limitée ; ce sont toutefois des moyens utiles pour reproduire et analyser à peu de frais toutes sortes d'interviews.
Moyens informatiques
  • L'utilisation des moyens informatiques - didacticiels et logiciels outils - ne doit pas constituer une fin en soi.

Last modified: lundi, 15 juillet 2013, 4:35