Préconisée par l'ensemble des démarches qualité, la mise en place d'indicateurs permet de contrôler l'efficacité des performances du système en fonction d'objectifs définis en phase de conception. Ces indicateurs doivent permettre de mesurer l'état réel du système à tout instant et d'identifier des écarts entre des situations réelles et les situations prescrites. Ils se doivent donc d'être bien définis, accompagnés d'une politique de surveillance et de la description des moyens et actions à mettre en place pour éviter de manière préventive ou corrective de toute déviation. Ces moyens et actions pourront être définis a priori lors des analyses développées en phase de conception du système ou d'une manière curative en phase d'exploitation. Étant données les contraintes économiques croissantes, il devient indispensable de définir des stratégies.